Le Conte de deux cités - Paris et Londres en 1793 - Le Marquis de Saint-Évremont (Illustré et Annoté) par Charles Dickens

October 16, 2018

Le Conte de deux cités - Paris et Londres en 1793 - Le Marquis de Saint-Évremont (Illustré et Annoté) par Charles Dickens

Titre de livre: Le Conte de deux cités - Paris et Londres en 1793 - Le Marquis de Saint-Évremont (Illustré et Annoté)

Auteur: Charles Dickens

Broché: 390 pages

Date de sortie: February 10, 2013

Éditeur: Yahia LOUKKAL Publishing

Télécharger Lire En Ligne

Charles Dickens avec Le Conte de deux cités - Paris et Londres en 1793 - Le Marquis de Saint-Évremont (Illustré et Annoté)

Le Conte de deux cités - Paris et Londres en 1793 - Le Marquis de Saint-Évremont (Illustré et Annoté) par Charles Dickens a été vendu pour £2.78 chaque copie. Le livre publié par Yahia LOUKKAL Publishing. Il contient 390 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. Le livre disponible en PDF, epub, audiobooks et beaucoup plus de formats. L’inscription était gratuite.

L'Auteur:

Charles John Huffam Dickens, abrégé en Charles Dickens [ˈtʃɑrlz ˈdɪkɪn], né à Landport, près de Portsmouth, dans le comté du Hampshire, le 7 février 1812, mort à Gad's Hill Place (en), Higham (en), dans le Kent, le 9 juin 1870, est un romancier et critique social anglais.

Il est considéré comme le plus grand romancier de l'époque victorienne, et, dès la publication de ses premiers écrits, Esquisses de Boz et Les Papiers posthumes du Pickwick Club, rédigé en même temps que Oliver Twist en 1836, il est devenu immensément célèbre et sa popularité n'a cessé de s'accroître au fil de ses publications. De son vivant et après sa mort, la critique l'a généralement acclamé comme l'un des plus grands auteurs de la littérature. Ses romans et ses nouvelles comptent toujours parmi les plus lus et sont régulièrement réédités et adaptés pour la radio, le cinéma ou la télévision.


Charles Dickens a été un infatigable défenseur du droit des enfants, de l'éducation pour tous, de la condition féminine et de nombreuses autres causes, dont celle des prostituées.

Il est universellement connu pour son humour, sa satire des mœurs et des caractères. Ses œuvres ont presque toutes été publiées en feuilleton hebdomadaire ou mensuel, genre inauguré par lui-même en 1836, format très contraignant mais permettant de réagir rapidement aux remarques des lecteurs, quitte à modifier l'action et les personnages en cours de route. Ses intrigues sont très soigneusement construites et s'enrichissent souvent d'événements relevant de l'actualité, même si l'histoire est censée se dérouler pendant une période antérieure.

Un Conte de Noël, publié en 1843, reste sans doute l'un de ses livres ayant connu le plus vaste retentissement international, mais l'ensemble de son œuvre a été apprécié par de nombreux écrivains de grand renom, par exemple William Makepeace Thackeray, Léon Tolstoï, Gilbert Keith Chesterton ou George Orwell. Tous ont loué son réalisme, son esprit comique, son art de la caractérisation et l'acuité de sa satire. Certains, cependant, comme Virginia Woolf, Oscar Wilde ou Henry James, lui ont reproché de manquer de régularité dans le style, de privilégier la veine sentimentale de façon parfois trop appuyée et des analyses psychologiques qu'ils jugent souvent superficielles.

Dickens a, dès la parution de ses romans, été traduit en de nombreuses langues, les premières versions françaises ayant toutes reçu son aval. Son œuvre a été et reste abondamment adaptée pour la scène, théâtre et music-hall, l'écran, la radio et la télévision.


Le Roman:

Le Conte de deux cités, parfois intitulé en français Le Conte de deux villes ou Paris et Londres en 1793 (en anglais A Tale of Two Cities, A Story of the French Revolution), est publié en feuilleton hebdomadaire du 30 avril au 25 novembre 1859 dans la revue All the Year Round que Dickens vient de fonder ; dans le même temps, il paraît en fascicules mensuels avec des illustrations de Phiz, et aux États-Unis dans Harper's Weekly, mais avec un léger décalage (de mai à décembre 1859).

Douzième roman de Charles Dickens, il appartient à sa dernière période, « plus empreinte de gravité » (a graver man), selon Sidney Dark, et « plus soigneuse de la création artistique », (a more careful literary artist). Il se situe au temps de la Révolution française à Paris et à Londres, les « deux cités » du titre, et culmine en 1793 à Paris sous la Terreur.

Sylvère Monod écrit du Conte de deux cités et des Temps difficiles que ce sont les « deux œuvres les moins dickensiennes de Dickens ». Il lui paraît nécessaire, dans un premier temps, « d[e les] étudier ensemble […] et séparées du reste du roman dickensien ». Elles sont plus courtes que les autres, « le souffle de Dickens s'y fait excessivement court », ajoute-t-il, et cela est d'abord dû à des contraintes de publication « auxquelles il répugnait ». (wikipedia)